Uber fait du lobby contre la transition énergétique

Uber
30 Avr 2019

C’est une déclaration dont la franchise fait froid dans le dos. Pour entrer en Bourse, Uber a dû remplir le formulaire S1 exigé par la Securities and Exchange Commission, organisme américain de régulation et de contrôle des marchés financiers.

Uber

Uber. Crédit : Uber

Dans un exercice de transparence de 400 pages, elle y déclare notamment faire du lobby aux États-Unis et à l’étranger pour éviter que des gouvernements ne prennent des mesures visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. La flotte de l’entreprise repose largement sur des véhicules à moteur thermique et de telles législations pourraient pénaliser son modèle économique déjà fragile. Organisme indépendant surveillant les activités de lobby aux USA, le Center for Responsive Politics évalue à 2,3 millions le montant dépensé en lobby par Uber en 2018.

Pour en savoir plus sur Uber

+ 611 autres articles

Articles sur le même thème

Réagissez sur le sujet

Les Champs obligatoires sont indiqués avec *

 


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir