Qu’est-ce qu’une voiture hybride et quels sont ses avantages ?

26 Juin 2019

Avec des chiffres de vente qui ont augmenté de 40 % en 2017 sur le marché français, la voiture hybride commence à avoir la cote dans l’Hexagone. Mais pourquoi acheter une voiture hybride ? Quels sont ses avantages, ses inconvénients, et quel est le prix à payer pour en acquérir une ? Toutes les réponses à ces questions sont à retrouver dans cet article.

visuel de vehicules electriques

Les voitures électriques sont-elles vraiment une solution d’avenir ?

Comment est constituée une voiture hybride et comment fonctionne-t-elle ?

Inventée dès le début du XXe siècle par un ingénieur américain nommé H. Piper, mais seulement véritablement commercialisée par Toyota dans les années 1970, la voiture hybride tire son nom du fait qu’elle utilise au moins deux sources d’énergie différentes embarquées dans le véhicule pour fonctionner. Dans le langage courant, le terme de voiture hybride est utilisé pour désigner les voitures hybrides électriques, qui sont fournies en énergie à la fois par un moteur électrique et par un moteur thermique (le plus souvent à essence).

En principe, ces deux moteurs se partagent la tâche de déplacer le véhicule : le moteur électrique est utilisé au démarrage pour lancer la voiture jusqu’à 50 km/h environ, avant de laisser la place au moteur thermique lorsque l’accélération demandée se fait plus forte. Lors des vitesses les plus élevées, les deux sources d’énergie fonctionnent ensemble. Ce système est utilisé dans les voitures hybrides les plus répandues appelées « full hybrid« . Cependant, il faut noter qu’il apparaît de plus en plus de modèles d’hybridation légère (ou « mild hybrid » en anglais) pour lesquels le moteur essence fonctionne en permanence (sauf à l’arrêt) mais est assisté pour la propulsion par un moteur électrique.

Si le moteur thermique marche en principe à l’essence, le moteur électrique a besoin d’une batterie pour fonctionner. Généralement de petite capacité, celle-ci peut se trouver généralement sous le plancher, le coffre ou la banquette arrière du véhicule. Si certains modèles de voitures hybrides ont besoin que leur batterie soit rechargée de manière externe, sur une borne électrique située dans des aires de stationnement spécifiques ou à son domicile (technologie hybride rechargeable), la plupart des véhicules récupèrent l’énergie perdue automatiquement. En effet, leur batterie se recharge par l’intermédiaire de l’énergie cinétique produite lors des phases de freinage ou de décélération (technologie hybride conventionnelle).

Les avantages de la voiture hybride

À une période où les énergies fossiles de la planète sont en voie d’extinction (il resterait moins d’un siècle avant la disparition du pétrole au rythme de la consommation mondiale actuelle d’après l’ONG Global Footprint Network, NLDR), le premier avantage de la voiture hybride est écologique. Que ce soit sur des modèles « mild hybrid » ou « full hybrid », la compensation du moteur thermique par le moteur électrique permet d’économiser de l’essence. Si le niveau d’économie varie beaucoup selon les différents modèles, les marques ainsi que la manière de conduire de la personne au volant (NDLR : une conduite nerveuse est à éviter), on peut l’estimer entre 1,5 litre et 5 litres aux 100 kilomètres.

L’utilisation de la voiture hybride est surtout intéressante en ville, notamment pour les modèles « full hybrid » qui n’utilisent que leur moteur électrique jusqu’à 50 km/h. La conduite avec une voiture hybride est le plus souvent décrite comme confortable, son moteur étant généralement très silencieux et le véhicule très facile à manœuvrer.

Ces avantages ont notamment permis aux constructeurs de voitures hybrides de vendre 81 547 modèles en 2017, dont 11 868 exemplaires utilisant la technologie hybride rechargeable, d’après les chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Reste que si ce type de véhicules est en plein essor, les Français ont toujours recours très majoritairement aux voitures à moteur thermique qui représentent 94,9 % des voitures achetées.

Les inconvénients de la voiture hybride

Boostées ces dernières années par des primes gouvernementales, les ventes de voitures hybrides ne donnent plus lieu en France à un bonus écologique (qui était d’un montant de 1 000 €) depuis le 1er janvier 2018. Une mauvaise nouvelle pour le consommateur qui doit dépenser autour de 5 000 € de plus s’il décide d’acquérir une voiture hybride plutôt qu’une essence. Le gouvernement espère ainsi désormais diriger les acheteurs vers des modèles encore plus écologiques, les voitures tout électriques (NDLR : bonus écologique de 6 000 € dans la limite de 27 % du prix d’achat toujours en vigueur en 2018) qui se vendent moins (NDLR : seulement 24 910 modèles écoulés en 2017). En effet, la voiture hybride sollicitant tout de même beaucoup son moteur thermique, sa consommation en énergie reste bien moins intéressante d’un point de vue écologique que des véhicules aux énergies non fossiles (véhicules électriques, véhicules consommant du biocarburant, véhicules autonomes actuellement en développement, etc.).

Le manque d’autonomie des batteries est également souvent pointé du doigt par les critiques, quel que soit le niveau d’hybridation utilisé. Et pour les modèles demandant une recharge extérieure, le nombre d’équipements encore trop bas en France, et leurs temps de recharge souvent jugés trop élevés ne favorisent pas le délaissement des véhicules à essence.

Demain la Ville

Réagissez sur le sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiéeTous les Champs sont obligatoires

 

articles sur le même thème


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir