Quel avenir pour le développement durable ?

Lyon Confluence Quartier
4 Juil 2019

En 1987, le rapport Brundtland évoque pour la première fois la notion de développement durable et s’inquiète de la qualité de vie des générations futures. Depuis, l’utilisation de l’expression « développement durable » s’est largement répandue jusqu’à être galvaudée. Alors, en quoi consiste le développement durable aujourd’hui ?

Réouvrir la ville jusqu'à Confluence

Réouvrir la ville jusqu’à Confluence

Comment envisager le développement durable ?

Avant de se pencher sur les possibilités d’avenir pour le développement durable, que désigne vraiment cette notion ? Au début des années 70, cela fait 150 ans que l’avènement de l’ère industrielle a modifié les modes de production et de consommation de la population. Les premiers effets dévastateurs sur la planète sont identifiés. La prise de conscience n’est pas généralisée, mais l’ONU se sent concernée par la cause environnementale et crée la Commission mondiale sur l’environnement et le développement (ou Commission Brundtland) en 1983. C’est elle qui, la première, définit le développement durable comme « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs« . Cette notion englobe alors deux concepts : celui de « besoins, et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité », ainsi que « l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir ». Alors, comment favoriser le développement durable ? En tenant compte de ces trois piliers : efficacité économique, équité sociale et qualité environnementale.

Qui sont les acteurs du développement durable ?

Trente ans après sa définition, plusieurs conférences internationales ont été organisées sur le sujet. Le développement durable est plus que jamais d’actualité pour tenter d’enrayer une catastrophe annoncée et harmoniser humanité et nature. Les bouleversements climatiques et le tarissement des ressources naturelles accélèrent l’urgence. Donc à la question « qui est concerné par le développement durable ? », la réponse est « Nous ! ». Nous sommes tous concernés dans la mesure où nous résidons sur cette planète qui nous accueille. Le développement durable est la responsabilité de chacun et suppose une participation collective, à toutes les échelles. Les pouvoirs publics et les collectivités territoriales ont pour mission de réinvestir les lieux désaffectés et d’aménager leurs villes pour favoriser la mixité sociale et le respect de la nature. Les entreprises intègrent le développement durable par une réflexion sur leur fonctionnement : énergie utilisée, meilleures conditions de travail et équité, choix des fournisseurs ou clients selon leur éthique. Les structures associatives alertent sur les dangers écologiques, la misère sociale, les drames humanitaires. Même les organismes financiers ont leur rôle à jouer en optant pour le financement par microcrédit de projets responsables et en rejetant les dossiers sans engagement. Autant d’initiatives qui ne peuvent qu’encourager le citoyen à s’investir en réfléchissant sur sa manière de circuler, de consommer, de recycler, d’interagir et de voyager.

Quelques chiffres clés du tourisme montrant l'importance du secteur du tourisme

Quelques chiffres clés du tourisme montrant l’importance du secteur (c) Juliette Fontaine

Comment le développement durable peut-il être mis en œuvre localement ?

Pollution, indifférence sociale, pauvreté, surconsommation sont autant de symptômes d’une société dysfonctionnelle. Le développement durable doit pouvoir répondre aux problèmes urbains. On ne compte plus les initiatives locales auréolées de succès, telles que la réappropriation de l’ex-aéroport de Tempelhof à Berlin par les riverains. Ici, on vient sans distinction de classe sociale pour jouer, faire du vélo ou du skate, se retrouver entre amis sur l’herbe, faire des barbecues, jardiner… Un peu partout dans les villes ou à la campagne, chacun œuvre à sa manière au développement durable : des lieux d’accueil et de solidarité pour les SDF, une nouvelle façon d’habiter avec la mode des « tiny houses », des constructions plus responsables énergétiquement conçues avec des matériaux innovants, la lutte contre le gaspillage alimentaire, etc. Les villes ne sont pas en reste : engagée depuis 2002 dans un processus de réduction des déchets, San Francisco est en bonne voie pour atteindre son objectif de « zero waste » d’ici 2020. Avec « Paris change d’ère« , la capitale française s’investit dans un plan qui vise un bilan carbone neutre à l’horizon 2050.

La pop-up house est une maison passive en polystyrène.

Les Marseillais du Multipod Studio peuvent construire une maison passive en 4 jours pour un budget de 30 000 euros. Le polystyrène est un matériau 100% recyclable. © Pop-Up House

Le développement durable est-il difficile à mettre en place ?

En 2015, le succès du film documentaire Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent témoigne de la prise de conscience collective et individuelle sur la nécessité d’agir en faveur d’un mieux-vivre, pour la planète et pour chacun. L’objectif du film est de montrer que le développement durable n’est pas difficile à mettre en place et surtout que toutes les initiatives, aussi minimes soient-elles, sont louables. Cependant, le meilleur moyen de sensibiliser au développement durable reste sûrement l’interpellation, l’appel à contribution. Lorsque la ville de Lyon a décidé de réurbaniser la zone sinistrée de Confluence entre le Rhône et la Saône, elle a choisi d’inclure la population au processus de réflexion. Un laboratoire urbain qui s’inscrit dans l’appel à projets « Démonstrateurs industriels pour la ville durable » (DIVD), initié par les ministères de l’Ecologie et du Logement et ayant l’innovation, l’écologie et la mixité comme mots d’ordre. Un exemple parmi d’autres qui montre que le concept de développement durable reste d’actualité et a un bel avenir devant lui !

Lyon Confluence Quartier

Lyon Confluence

Demain la Ville
+ 126 autres articles

Articles sur le même thème

Réagissez sur le sujet

Les Champs obligatoires sont indiqués avec *

 


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir