Ouvrir la ville à nos enfants  - Demain La Ville - Bouygues Immobilier

Ouvrir la ville à nos enfants 

13 Jan 2022 | Lecture 4 min

Notre planète Terre abrite actuellement 7,9 milliards d’humains, dont 2,7 milliards d’enfants.  En 2050, les 2/3 de cette population mondiale vivront en ville. Cette urbanisation galopante pose la question de la place des enfants dans le monde urbain. Car c’est un fait : les villes ont été conçues principalement pour les voitures et les adultes. Qu’en est-il des enfants ? Comment peuvent-ils accéder à des transports fiables, à une circulation urbaine sécurisée et à des aires de jeux ergonomiques ? Comment créer une ville qui prend au sérieux leurs besoins d’indépendance, de sécurité et de confort ?

En route pour l’école : les trajets scolaires des petits Français et Kazakhs

Dana Dauysbekova, jeune étudiante en Master City Design à l’École de design Nantes Atlantique est originaire du Kazakhstan. Résidant en France, elle a opté pour un regard croisé sur les trajets quotidiens des enfants vers l’école dans les deux pays.

Pour réaliser son enquête de terrain, elle a accompagné des familles à Nantes et Ancenis, en France, ainsi qu’à Almaty et Astana, au Kazakhstan. Elle a réalisé des ateliers et a effectué des interviews de parents et de professionnels de l’enfance dans les deux pays. Elle a constaté que la différence principale se chiffrait en nombre de kilomètres séparant les écoliers de leurs écoles.

À Almaty et Astana, la distance est environ 6 fois plus importante qu’à Nantes ou Ancenis. Le trajet se fait donc en voiture alors que dans les villes françaises, il se fait majoritairement à pied. Les écoles kazakhs sont rarement proches du domicile et il y a peu de pistes cyclables accessibles sur place. En France, les chemins menant à l’école sont relativement dangereux, entre conducteurs pressés, criminalité diffuse et architecture urbaine négligeant les besoins spécifiques des enfants.

À Nantes, on va à l’école à pied, en scooter, en trottinette, en vélo, en voiture, en tramway ou en bus.

À Nantes, on va à l’école à pied, en scooter, en trottinette, en vélo, en voiture, en tramway ou en bus.

Ce regard croisé a fait émerger une question commune : comment concevoir un itinéraire adapté aux besoins des enfants, afin qu’ils puissent se déplacer seuls et en toute sécurité ? Plus globalement, comment envisager des déplacements quotidiens, des zones de jeux dans l’espace public et des transports en commun adaptés aux enfants ?

Dana Dauysbekova a conçu trois réponses aux formats différents pour faire émerger une ville kids-friendly.

Le rallye nantais, une balade joueuse et éducative

Le rallye nantais immerge en douceur les petits explorateurs dans l’environnement urbain du centre-ville. Au fil de cette marche, ils apprennent à s’orienter en ville et à identifier les principaux lieux historiques. Le format de la carte a été privilégié, car il est l’outil le plus fiable et le plus amusant pour s’orienter dans une jungle urbaine.

La carte du rallye nantais © Dana Dauysbekova

La carte du rallye nantais © Dana Dauysbekova

Lors de cette enquête urbaine, où l’enfant apprend en marchant, il repère les lieux à visiter sur la carte. Puis, il doit suivre leur numérotation pour s’orienter et répondre à des questions nécessitant concentration et logique. Un défi joyeux et instructif permettant aux enfants d’aiguiser leur sens de l’orientation tout en s’immergeant dans l’histoire de leur ville.

 Scénario d’usage © Dana Dauysbekova

Scénario d’usage © Dana Dauysbekova

Kiddaville : une signalétique attentive

Lors de leurs déplacements sur les boulevards, dans les rues et ruelles, les jeunes nantais sont souvent confrontés à une signalétique peu compréhensible et peu visible, en raison de sa configuration. En plus du stress généré par le bruit, la circulation, les conducteurs pressés et les contraintes horaires à respecter, l’enfant peut facilement s’égarer dans le dédale urbain.

La jeune designer a imaginé un dispositif conçu pour un élève d’école élémentaire réalisant, pour la première fois, des trajets en autonomie entre la maison et l’école. Il peut même guider l’enfant, depuis la maison, vers tout arrêt de transport ou vers ses activités extrascolaires. L’objectif de ce concept est de faciliter le déplacement de l’enfant en le guidant grâce à un système signalétique adapté à ses capacités physiologiques. Panneaux lumineux aux passages piétons, marquages au sol, signalétique adaptée à la taille de l’enfant et située à des endroits stratégiques ainsi que panneaux publicitaires, accompagnent et guident le petit citadin.

Scénario d’usage © Dana Dauysbekova

Scénario d’usage © Dana Dauysbekova

Plus indépendant, plus confiant, il devient un acteur quotidien à part entière dans l’environnement urbain.

En attendant le bus… Kids Footsteps

Ce concept s’inspire d’un jeu pour enfants, très populaire outre-Manche : Fairy footsteps. Ici, la designer a imaginé un panneau interactif sur lequel se déroule un jeu éducatif ou un film pédagogique à destination des enfants, pendant qu’ils attendent leurs transports en commun.

À qui s’adresse ce dispositif ? À tous les enfants qui se déplacent de manière autonome en ville et utilisent les transports publics. Situé aux arrêts de bus, il permet à l’enfant de choisir le numéro de bus souhaité et commencer son voyage virtuel. Lorsque le véhicule arrive, le jeu ou la vidéo prend fin, afin que l’enfant sache qu’il est temps pour lui de monter à bord.

Scénario d’usage © Dana Dauysbekova

Scénario d’usage © Dana Dauysbekova

L’ intérêt de ces panneaux réside dans le fait d’occuper l’enfant pendant qu’il attend le bus. Ainsi, il n’est pas distrait ou tenté de traverser la route. De plus, il reste fortement visible et repérable par les passants, ce qui diminue tout risque d’agression dans la sphère publique.

En plus d’assurer une meilleure autonomie et sécurité des enfants en ville, l’insertion de dispositifs ludiques et pratiques dynamiserait le territoire, rendant celui-ci particulièrement attractif et rassurant aux yeux de tous. Une raison de plus pour repenser la ville comme un lieu ouvert et accessible aux petits et aux grands !

L'École de design Nantes Atlantique
+ 152 autres articles

Articles sur le même thème

Réagissez sur le sujet

Les Champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir