Les marchés du futur seront-ils sur l’eau ?

Balade dans les hortillonnages d’Amiens © radisrose.fr
19 Jan 2022 | Lecture 4 min

Fait étonnant, mais vrai : la France possède le plus grand réseau navigable en Europe ! Il sillonne vaillamment 8500 km de l’hexagone. Pourtant, celui-ci est peu exploité. Savez-vous que seul 1.9 %  du fret se fait par voie fluviale contre une écrasante majorité de 88,5 % par transport routier ? Pourtant, ce mode de transport “doux” offre de multiples bénéfices : il consomme 3 à 4 fois moins d’énergie qu’un camion et jusqu’à 5 fois moins de CO2, il oxygène le réseau routier et allège le niveau de nuisances sonores. Fort de ce constat, un jeune designer a imaginé l’approvisionnement de denrées fraîches et locales en  cœur de ville grâce au transport en bateau.

Les bords de Loire

Aujourd’hui, les voies routières aux abords des villes sont saturées, embouteillées et polluantes. Elles peinent à générer une circulation fluide à la périphérie et en centre-ville. En 2020, Nantes était toujours la 10e ville la plus embouteillée en France et les livreurs urbains en paient le prix fort au quotidien.

Karl Hamon, étudiant en Master City Design de l’École de design Nantes Atlantique a observé que la Loire offrait un accès immédiat et sans encombre à la métropole nantaise. La voie fluviale trace, en effet, un sillon fluide et ingénieux d’un bout à l’autre de la ville.  L’itinéraire idéal pour y faire circuler la livraison de marchandises, par exemple. En outre, plusieurs ports et structures d’amarrages opérationnels bordent la circulation du fleuve.

Ports et interfaces Loire-Terre © Karl HAMON

Ports et interfaces Loire-Terre © Karl HAMON

Néanmoins, le transport par voie fluviale présente un inconvénient : il peut être plus long qu’un trajet effectué par la voie routière. Le designer a donc réfléchi au type de denrées les plus pertinentes à acheminer par voie fluviale. Les produits maraîchers frais, locaux et de saison, ont été sélectionnés, car ces produits valorisent l’agriculture locale et sont livrés régulièrement. Les producteurs d’Amap (Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) sont ciblés : maraîchers, producteurs d’huile de colza, farines, pâtes et pommes de terre, arboriculteurs, apiculteurs, producteurs de volaille et de viande, producteurs de légumineuses, fromagers et brasseurs…

Les Amap permettent  :

  • au consommateur, de s’alimenter sainement avec une grande variété d’aliments ;
  • au producteur, d’étendre la durée de la saison et de limiter les risques dus aux aléas climatiques.

Karl Hamon a conçu 3 dispositifs différents pour valoriser les produits agricoles et faciliter leur circulation.

1. La Plateforme Mouvante

Un système de livraison mutualisé sur l’eau

L’idée de cette plateforme est de stocker directement sur le bateau les récoltes de producteurs pour les redistribuer ensuite aux commerces de centre-ville. Dans un premier temps, les producteurs déchargent leurs produits dans des caisses sécurisées au bord de la Loire, puis elles sont hissées sur le bateau. Ensuite, pendant le trajet, les équipes à bord préparent les paniers qui seront livrés aux marchés ou commerces nantais.

 La Plateforme mouvante © Karl HAMON

La Plateforme mouvante © Karl HAMON

                                           

Pratique, écologique, sain et local

Ce système permettrait à de nombreux producteurs ligériens de vendre leurs produits à Nantes ou sur les marchés tout en mutualisant le déplacement.  Au lieu d’utiliser 10 camions parcourant chacun 50 km, il suffirait de 5 camions effectuant chacun un trajet de 10 km pour livrer la globalité des fruits et légumes. Soit dix fois moins d’émissions carbone !

Avec un approvisionnement quotidien ou bihebdomadaire, ce système vertueux et écosensible porterait rapidement ses fruits. Les points de vigilance se trouvent néanmoins dans la fragilité des produits maraîchers, le risque de casse avec le conditionnement de bouteilles en verre et la bonne gestion de la chaîne du froid.

2. Le Bac-Marché

Un bac, mais pas que…

Ce second concept est hybride : dans un premier temps le Bac-Marché accueille les producteurs, leurs camions et leurs récoltes sur le bateau pour les amener directement au centre-ville, puis il se transforme, dans un second temps, en marché flottant.

    … Un marché flottant atypique

Pendant le trajet les producteurs préparent leurs stands en vue de vendre leurs produits une fois sur place. Une fois le bac arrivé à destination, il ouvre ses portes au public qui monte à bord pour y faire son marché.

Pour le producteur, ce système est un véritable gain de temps : il évite ainsi de faire de longs trajets et peut préparer son étal durant le temps de la traversée. En revanche, il est nécessaire de disposer d’infrastructures locales conçues pour amarrer de grands bateaux.

 

3. Le Bateau Food Hall

Une navette express vers le marché

Ici encore, les producteurs montent à bord avec leurs camions et leurs récoltes. Le bateau les transporte directement dans un marché terrestre en ville, afin qu’ils aillent y vendre leurs produits.

Le Bac-Marché  © Karl HAMON

Le Bac-Marché  © Karl HAMON   

Restaurant à l’étage parking au sous-sol

Le bateau devient ensuite un lieu de restauration, de type Food Hall, attirant une autre typologie de clientèle que les potentiels habitués du marché. De plus, il fait office de parking sous-terrain pour les professionnels du marché. Un des enjeux principaux de ce projet est de cibler le bon emplacement de vente, afin d’être visible et d’attirer des gourmands venus d’horizons divers.

Les opportunités offertes par le transport fluvial sont multiples : système de livraison alternatif pour les professionnels, marché flottant ou restaurant sur l’eau… tout reste à inventer !  En parallèle, les bénéfices de ce mode de transport doux sont tout aussi nombreux : réduction d’émission carbone et de nuisances sonores, soutien de l’économie locale, mise en relation de producteurs locaux avec les citadins, réduction des déchets, décongestionnement des villes, amélioration d’enjeux liés à la santé publique…

L'École de design Nantes Atlantique
+ 162 autres articles

Articles sur le même thème

Réagissez sur le sujet

Les Champs obligatoires sont indiqués avec *

 


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir