Curiosités à Châteaubriant - Demain La Ville - Bouygues Immobilier

Curiosités à Châteaubriant

21 Déc 2021 | Lecture 3 min

La sous-préfecture de Châteaubriant, située à 55 minutes de Nantes et à 50 minutes de Rennes, s’insère dans une zone à dominante rurale. Elle est l’une des 222 villes choisies en France à bénéficier du programme pluriannuel Action cœur de ville. À dimension nationale, ce plan vise à redynamiser les centres-villes d’agglomérations françaises de tailles moyennes. De jeunes designers ligériennes ont souhaité y participer en valorisant le patrimoine de la ville. Choisissant l’angle de la curiosité et de l’émerveillement, elles ont calqué leur réflexion sur ces fils directeurs : comment surprendre le passant et l’inviter à voir ce qui était resté jusqu’alors invisible ? Comment dépoussiérer l’histoire de la cité ? Comment créer un parcours historique et artistique étonnant co-construit avec les habitants et la collectivité ?

PIQUER LA CURIOSITÉ, CRÉER LA SURPRISE

Léa Bouyonnet, Marie-Gwenaëlle Picot et Lyla Staub sont des étudiantes en Master City Design de L’École de design Nantes Atlantique. Elles ont imaginé un parcours historique, culturel et artistique Pass’âge ponctué de curiosités patrimoniales locales méconnues et disséminées dans la ville. De plus, afin de valoriser les artistes locaux et créer de nouvelles surprises, elles prévoient la production d’un ensemble de nouvelles curiosités s’ajoutant à l’existant.

Le parcours Pass’âge est un jeu de piste qui sollicite les sens des passants. Grâce à un cartel jaune vif, l’explorateur urbain repère l’emplacement d’une oeuvre d’art. Il peut :

  • observer une pépite patrimoniale au détour d’une ruelle ;
  • embarquer dans un récit castelbriantais captivant ;
  • partir en quête d’œuvres cachées dans la ville.

En parsemant des indices dans la ville, les designers transforment les usagers en acteurs en mouvement, animés par l’excitation de la découverte et porteurs d’un regard neuf sur la ville.

©Léa Bouyonnet, Marie-Gwenaëlle Picot, Lyla Staub

©Léa Bouyonnet, Marie-Gwenaëlle Picot, Lyla Staub

RÊV’EILLER LA VILLE ET LE TOURISME

La communication autour de Pass’âge opère de différentes manières selon le public visé. À l’office de tourisme ou à l’accueil du château, on distribue gratuitement un livret explicatif aux curieux. Il indique les zones géographiques qui recèlent des curiosités à dénicher, révèle les contours du parcours artistique et historique et indique les règles du jeu. Enfin, il mentionne les enseignes locales  locales partenaires de l’opération.

Des cartels jaunes sont également apposés sur des façades d’habitations ou de commerces. Ils délivrent un texte explicatif relatif à une oeuvre, un artiste ou un témoignage. Leur objectif est double : attirer l’attention du passant et lui révéler qu’un nouveau parcours, plus vaste, traverse la ville.

En résumé, le touriste parcourt la ville de manière ludique, diversifiée et inédite. L’habitant de Châteaubriant, lui, s’étonne devant des étrangetés urbaines jusqu’alors passées inaperçues. Il se met dans la peau d’un chasseur de nouveautés  et s’approprie naturellement l’histoire du lieu. L’idée globale du projet est de réinjecter du piquant, du vivant et des couleurs pour vitaminer le centre bourg historique !

Planche d’inspiration

Planche d’inspiration

PASS’ÂGE AVEC ET POUR LES CASTELBRIANTAIS

Les trois designers ont réfléchi à une méthodologie permettant une excellente appropriation du projet par les autorités locales et la population. Le cadre du Welcome Festival, évènement populaire annuel, semble idéal pour lancer le projet et lui donner une belle visibilité.

L’évènement est entièrement conçu pour être collaboratif et participatif. Tout d’abord, le choix du thème annuel est piloté par la municipalité, le pôle Action cœur de ville et les organisateurs du Welcome Festival. Suite à un appel à idées, des artistes locaux sont sélectionnés autour d’une thématique. Les installations artistiques sont d’ailleurs créées en partenariats avec des écoles d’art ou d’architecture locales. Enfin, des Castelbriantais sont interviewés et livrent des histoires à partager au plus grand nombre. À la fin du festival, un vote du public rassemblant artistes, commerçants, habitants et représentants de la collectivité révèle la création « coup de cœur du public ».

Le Pass’âge s’opère donc à de multiples niveaux : géographique, historique, intergénérationnel, émotionnel et transversal.

©Léa Bouyonnet, Marie-Gwenaëlle Picot, Lyla Staub

©Léa Bouyonnet, Marie-Gwenaëlle Picot, Lyla Staub

L'École de design Nantes Atlantique
+ 152 autres articles

Articles sur le même thème

Réagissez sur le sujet

Les Champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir