Changer de regard sur la vie à la rue avec l’association La Cloche

Lulu dans ma rue © La Cloche
14 Avr 2022 | Lecture 2 min

La Cloche est une association qui s’engage auprès des citoyens, avec ou sans domicile, à agir contre l’exclusion dans les quartiers via la création de lien social et le changement de regard sur la vie à la rue.

3 questions à Margaux GAILLARD, déléguée générale à La Cloche pour en savoir plus sur ce projet d’inclusion sociale dans les quartiers.

Pouvez-vous nous présenter l’association en quelques mots ?

La Cloche existe depuis 2015. Elle est présente dans une vingtaine de villes en France et dans 8 villes à l’étranger. Notre raison d’être est d’agir contre l’exclusion des personnes en situation de précarité. Nous travaillons particulièrement avec des personnes en situation de mal logement et nous donnons la possibilité à chacun et chacune de créer du lien social de proximité au sein de son quartier. Nous voulons que chacun puisse s’épanouir librement et soit acteur.trices d’une société plus inclusive.

Forts de notre ancrage local, nous identifions des solutions d’aménagement de l’espace et des acteurs du territoire. L’idée est de proposer suffisamment d’activités et de lieux pour redonner le sentiment que la ville est à tous et à toutes, quelle que soit sa situation sociale.

Formation Maraudes © La Cloche

Formation Maraudes © La Cloche

Pouvez-vous nous présenter les labels portés par La Cloche ?

La Cloche propose différents programmes et activités dont Le Carillon, réseau de commerçants solidaires qui se repèrent grâce au label bleu. Nous avons constaté que les commerces de quartier étaient devenus des lieux assez exclusifs, accessibles seulement à des personnes ayant les moyens de consommer. Ils représentent pour nous une bonne porte d’entrée dans la lutte contre l’exclusion. Ainsi, nous accompagnons les commerçants qui souhaitent s’engager pour rendre certains de leurs produits ou services accessibles à tous et toutes. Cela peut concerner des produits et services de première nécessité (accès aux toilettes, à de l’eau potable, à des douches, …) comme des services qui ne sont pas considérés comme des besoins primaires mais demeurent indispensables (service de coiffure, plats chauds…)

À travers ces actions nous cherchons à renouer le lien social de proximité entre les personnes d’un quartier. Le label « carillon » est présent dans 20 villes en France, et 1 100 commerçants sont labellisés. Nous portons aussi d’autres labels comme la cloche gourmande où l’on travaille sur la cuisine entre voisins, la cloche culture avec des actions dans des théâtres ou encore des activités liées au chant, à la philosophie…

Comment travaillez-vous avec les acteurs de la ville et ses habitants ?

Nous transmettons nos outils et notre savoir-faire pour que chacun et chacune puisse se les approprier et lutter contre l’exclusion sociale. Nous travaillons donc sur le changement de regard de la vie à la rue, à travers la sensibilisation du grand public. Nous menons des campagnes de sensibilisation et développons des médias au sein de La Cloche. Ils sont portés par des personnes ayant connu une situation de mal logement, de rue ou d’exclusion sociale et peuvent transmettre leur expérience mieux que personne.

Nous accompagnons aussi le passage à l’action avec des sessions de formation du grand public, avec l’aide de différents acteurs comme Makesense (via le programme « réaction »), des mairies ou des écoles. Ces formations donnent des clés sur l’implication concrète dans son quartier, la connaissance des acteurs de son territoire ou comment aller vers les personnes en situation d’exclusion.

Les Petites Rivières
+ 29 autres articles

Articles sur le même thème

Réagissez sur le sujet

Les Champs obligatoires sont indiqués avec *

 


Connexion
Inscription
  • Vous avez déjà un compte identifiez-vous
  • Mot de passe oublié ?
  • Vous n'avez pas de compte, créez le ici
  • * Champs obligatoires
  • Max 200ko / Min 100x100px
    choisir